UN RELOOKING APRÈS 60 ANS ?

RELOOKING FEMME 60 ANS 

 

Lorsque j’ai décidé de créer Marion C. Conseil en Image, mon tout premier objectif était de pouvoir apporter des solutions aux femmes, à toutes les femmes, pour leur apprendre à s’aimer à nouveau, à s’aimer tout court, ou à s’aimer plus tout simplement.

On me pose souvent la question de ma « cible », pardonnez-moi ce terme marketing que je n’aime pas trop. Je réponds toujours  » Les femmes, toutes les femmes ».Car on traverse des caps à chaque dizaine de notre vie, voire plus ! L’adolescence et sa quête identitaire (la fameuse transition fille/femme si ingrate, pardon maman pour cette période d’ailleurs pendant laquelle je t’ai rendue la vie impossible !), puis la vingtaine, la trentaine, ses questions existentielles & une potentielle maternité, la quarantaine et son fameux « cap »avec parfois des séparations qui la jalonnent, la cinquantaine et ses changements hormonaux, la soixantaine et la mise au vert, vulgairement appelée « retraite » avec d’un coup tout plein de temps juste pour soi à ne savoir quoi en faire…BREF, ça ne s’arrête JAMAIS !  Je suis bien placée pour le savoir, d’une part parce que je suis une femme, d’autre part car j’en côtoie tellement et que leurs confessions me nourrissent et me rendent riche de ces retours d’expérience qui me permettent de les accompagner au mieux.

Ma conviction est qu’il n’y a pas d’âge pour prendre soin de soi, mais surtout, il n’est jamais trop tard pour commencer à s’aimer. On me rétorque souvent que l’apparence physique ne suffit pas pour s’aimer, et c’est vrai. Mais c’est pour le moi le premier pas ou l’un des pas que l’on fait vers l’amour de soi. Symboliquement, c’est un cadeau qu’on se fait, c’est l’espoir que l’on s’offre de tomber ou retomber ENFIN amoureux de nous-même. Notre société nous conditionne et nous pousse au fil de notre vie à ravaler notre amour propre : à proprement parlé d’ailleurs, on nous apprend que c’est mal de s’aimer. Et puis finalement, de manière inconscience, on laisse prendre du terrain à cette idée, on se déprécie de plus en plus, on accepte les compliments de moins en moins, on se fâche avec son miroir, ses poignées d’amour, ses cheveux, ses mollets qu’on trouve trop forts, et j’en passe. Nous les femmes, on est les meilleures pour se trouver des complexes là où il n’y en a pas.

Moi je voudrais que toutes les femmes se voient comme je les vois : belles, lumineuses, courageuses, charmantes, pétillantes…La beauté dans sa pluralité en fait. Et parfois, quand je les accompagne, je lis cette petite étincelle dans leurs yeux, en sortant de la cabine d’essayage, cette étincelle qui s’accompagne souvent d’un timide et pas moins touchant sourire, qui se suffisent à eux même et crient :  » Ouais, je suis pas mal en fait ! ».

Si je vous raconte tout ça c’est parce que ma mère, qui est une femme qui a toujours travaillé dur toute sa vie et qui est animée par le devoir et non l’avoir a fini elle aussi par succomber à la tentation d’un relooking. Son cap des 60 ans a été un peu. Retraitée depuis peu, elle disposait enfin d’un peu de temps juste pour elle et elle a donc profité d’un voyage à Paris pour me demander de la relooker en 3 jours. Appelons le le challenge  » RELOOKING EXPRESS » ! 😉

Comme j’adoooore les défis, j’ai bien entendu répondu par l’affirmative et me suis lancée dans ce projet avec détermination et passion, comme je le fais avec chacune de mes clients.

Le programme était simple, mais intense :

#JOUR 1 : ENTRETIEN DÉCOUVERTE pour déterminer ses objectifs , ANALYSES (colorimétrie, morphologie, style)

#JOUR 2 : SESSION SHOPPING ACCOMPAGNÉ EN BOUTIQUES

#JOUR 3 : JOURNÉE BEAUTÉ ( coiffure, beauté regard cils et sourcils, make up) suivie d’un shooting photo digne d’une star

LES OBJECTIFS ET LES PHOTOS « AVANT »

Comme je l’expliquais précédemment, ma mère a passé sa vie à travailler dur, à faire passer les autres avant elle, à penser qu’il était plus important de se concentrer sur des choses utiles plutôt que d’autres qui lui semblaient plus futiles…Bref, ce n’est pas vraiment le portrait de la maman coquette. Pas ou peu de maquillage, pas de coiffeur à part si occasion spéciale ( un mariage et encore), quant au style vestimentaire, elle a toujours préféré le confort et des choses pour se cacher. L’idée générale était de ne pas trop attirer le regard vers elle. Aujourd’hui elle a voulu se prendre en main, comme une renaissance.

Après les entretiens découvertes et analyse de ses besoins, j’ai compris que ce qu’elle attendait à l’issue de ce relooking était de répondre aux objectifs suivants :

  • Gagner en modernité
  • Paraitre plus jeune
  • Traverser le cap de ses 60 ans avec plus de sérénité (elle a 64 ans)

J’ai pris quelques photos avant le relooking :

PHOTOS AVANT RELOOKING

Relooking visage femme 60 ans

Photo visage Avant relooking

Photo style plein pied / Avant relooking

3 jours d’accompagnement plus tard…et TA-DA !! Une image vaut mille mots, voici donc quelques avant-après relooking :

PHOTOS APRÈS RELOOKING

AVANT APRÈS RELOOKING VISAGE

 

 

 

AVANT APRÈS RELOOKING VISAGE

AVANT APRÈS RELOOKING TOTAL

AVANT APRÈS RELOOKING TOTAL

AVANT APRÈS RELOOKING TOTAL

AVANT APRÈS RELOOKING FEMME 60 ANS

AVANT APRÈS RELOOKING

AVANT APRÈS RELOOKING

AVANT APRÈS RELOOKING

 

 

 

 

 

 

L’APRÈS RELOOKING – RÉSULTATS ET RESSENTIS

L’avantage quand on relooke sa maman, c’est que ses retours sont bruts et sans détours.

Je lui ai demandé d’être la plus objective possible, ce qui me permet aussi à moi d’apprendre et de me perfectionner toujours davantage.

Elle m’a confié qu’à sa grande surprise, elle avait adoré cette expérience. Si je n’avais pas été sa fille et que je n’avais pas fait ce métier, elle n’aurait sans doute jamais fait le pas. Mais le fait est qu’elle ne le regrette pas. Je l’ai surprise à plusieurs reprises en train de se regarder dans les miroirs de couloirs de métro ou dans les vitrines de magasins, et sortir un timide « je suis pas si mal pour mon âge en fait…. »ce qui dans la bouche de ma mère est un VRAI compliment puisqu’on peut dire qu’elle n’a pas l’habitude de se jeter des fleurs dans la vie ! ( euphémisme)

Pour elle, les objectifs fixés avant l’accompagnement sont atteints, ce qui a forcément flatté la « Marion Pro » que je suis 🙂

Depuis elle a pris plaisir à s’acheter des vêtements, à craquer sur des choses qu’elle n’aurait pas osées avant, à prendre soin d’elle, à prendre PLAISIR à prendre soin d’elle surtout.

Et ça, clairement, ça n’a pas de prix !

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce relooking en commentaires !

Joyeuses Pâques à toutes.

Marion

<3

Leave a Reply